ALW_17

ALW 17

Atlas linguistique de la Wallonie. Tome 17. Famille, vie et relations sociales, par E. Baiwir, Liège, 2011, 160 notices et 66 cartes; 421 pages.
L’ouvrage a reçu les Prix de Philologie du Conseil des langues régionales endogènes 2009 de la Communauté Wallonie-Bruxelles; Prix Élisée Legros; Prix Joseph Houziaux de l’Académie royale de Belgique.

Le tome 17 de l’Atlas linguistique de la Wallonie est le premier d’un diptique examinant la vie en société. Il s’organise comme suit:

  1. La famille (1-55);
  2. L’organisation géographique de l’habitat (56-66);
  3. Le travail et l’économie (67-81);
  4. Les relations amicales (82-93);
  5. Les autres interactions humaines (94-160).

ISBN: 978-2-87544-003-7.

ALW 6

Atlas linguistique de la Wallonie. Tome 6. La terre, les plantes et les animaux (1re partie), par M.-G. Boutier, M.-Th. Counet, J. Lechanteur, Liège, 2006, 187 notices et 92 cartes; 555 pages.
L’ouvrage a été couronné du Prix de philologie de la Communauté française de Belgique.

Le tome 6 de l’Atlas linguistique de la Wallonie est le premier d’un ensemble de trois volumes (6 à 8, ce dernier paru) portant le titre général: La terre, les plantes et les animaux. Son objet, qu’explicitent les subdivisions de la table des matières, est le suivant:

  1. La terre et l’eau, la végétation (la terre, sa nature, son relief: notices 1-10; eaux courantes et dormantes: 11-26; la végétation: 27-40);
  2. Les routes et les chemins (41-53);
  3. Généralités sur les plantes (l’arbre, ses parties, son aspect, son développement: 54-74; les fleurs, les fruits: 75-100);
  4. Espèces d’arbres et d’arbustes; plantes à fruits (espèces cultivées pour leurs fruits: 101-119; espèces à fruits nommés: 120-157; autres arbres et arbrisseaux: 158-173);
  5. Activités forestières et arboriculture (174-187).

ISBN: 2-87019-003-4.

Dans ces volumes comme dans les précédents, les rédacteurs se sont attachés à éditer avec le plus de fidélité possible les très riches matériaux rassemblés par Haust et ses continuateurs et à situer tous les mots dans le cadre géohistorique galloroman.
Les volumes sont pourvus d’un index des formes, complété d’un index des étymons (procédure initiée dans le volume 8). Dans chacun, une brève introduction présente l’intérêt des volumes pour la dialectologie wallonne et l’histoire du patrimoine de la Wallonie, ainsi que pour la lexicologie historique.